Yves Patte

  • Genappe (centre)
  • Email: yvespatte@gmail.com

Originaires d’Ottignies-Louvain-la-Neuve, nous nous sommes installés à Genappe, ma compagne et moi, il y a presque 10 ans. Nous avons 2 enfants de 6 et 9 ans.
Je suis sociologue de formation, et mon premier emploi était chercheur en sociologie des médias à l’UCL. J’ai ensuite poursuivi dans le privé, comme consultant en politiques publiques. Je travaillais principalement pour la Région wallonne, pour des dossiers relatifs à l’emploi et à l’économie en Wallonie (pôles de compétitivité, clusters, grappes à l’innovation, etc.). J’ai quitté le consulting politique pour revenir au social, via l’enseignement, et j’ai donné des cours de Travail social durant 5 ans, à Anderlecht, en Technique de qualification. 
Parallèlement, étant intéressé par le sport, j’ai suivi cette passion en devenant Coach d’une méthode d’entraînement qu’on appelle le « CrossFit » : l’idée est de pratiquer des mouvements « fonctionnels », c’est-à-dire qui ont une utilité dans la vie quotidienne (porter, pousser, tirer, sauter, grimper, courir, etc.), et qui sont naturels, qui impliquent tout le corps, etc. En 2014, j’ai créé ma société et ouvert ma propre salle de sport dédiée à cette méthode, avec deux amis, à Nivelles : "CrossFit Nivelles ».  
Cette méthode d’entraînement postule que l’alimentation est l’élément le plus important de la santé et de la condition physique, et préconise de manger ce que nous avons mangé durant 99,5% de notre évolution. C’est ce qu’on appelle l’alimentation « paléolithique ». Après avoir pratiqué du suivi alimentaire durant plusieurs années, la revue « Néo Santé » m’a proposé d’être en charge de la rubrique « Paléonutrition » : j’y publie un article chaque mois depuis 2011. Je donne également des conférences sur la question. 

J’ai toujours été engagé politiquement, plutôt du côté de l’extrême-gauche libertaire/anarchiste. En tant qu’étudiant, j’ai milité avec le Mouvement marxiste-léniniste de l’époque, via lequel j’ai été élu deux ans à l’Assemblée générale des étudiants de l’UCL.

De cet engagement, et de mes années comme consultant en politique, je garde plutôt une méfiance envers la politique institutionnelle partisane et représentative. Je préfère m’investir dans des projets citoyens participatifs, comme à l’époque le conseil culturel de la ville de Genappe et le groupe « Développement durable » que nous avions créé, le conseil de participation de l’école « Le Petit Chemin » (Loupoigne) ou ce groupe « Transition ». 

Au niveau plus théorique, mon engagement se poursuit avec la publication de textes sur la capacité des individus et des collectivités à reprendre en main leur destinée. Quel que soit le domaine, je crois que l’époque est au refus de « déléguer » à d’autres le pouvoir de décider pour nous, que ces « autres » soient les dirigeants, les institutions, les marchés, l’industrie, les experts, les lobbyistes, etc. Je publie ces textes, centrés autour de la notion d’Empowerment, sur mon blog et dans différents journaux/magazines. Le projet est d’éditer tout cela sous la forme d'un livre pour la fin de l’année. 

Mes expertises/talents à partager:

Sociologie, entrepreneuriat, santé, alimentation.

Mes attentes/rêves/projets pour la transition:

  • Une reprise en main des réalités qui nous concernent, au niveau local. 
  • En particulier : une re-dynamisation du centre de Genappe (commerces, café, lieux culturels, etc.)

Mes ressources (livres, films...) à partager/recommandés:

  • Servigne, P., & Stevens, R. 2015. "Comment tout peut s’effondrer ». (mais tout le monde connaît)
  • Rifkin, J. 2014. "La nouvelle société du coût marginal zéro ». 
  • Dwerck, C.S. 2006. "Mindset".
  • Taleb, N.N. 2007. « The Black Swan. The Impact Of The Hightly Improbable ». 
  • Taleb, N.N. 2012. « Antifragile. How Do We Live In A World We Don’t Understand ».
  • Babauta, L. 2009. « The Power Of Less »
  • Hibou, B. 2012. « La bureaucratisation du monde à l’ère néolibérale ». 
  • En magazine : « Socialter » 
  • Site web : je me permets de mettre mon site pour celles et ceux qui seraient intéressés par ce que j’écris, et qui voudraient prolonger par des discussions : http://www.yvespatte.com